Colloque des think tanks sahéliens

Malgré les efforts inestimables des pays concernés et l’appui de leurs partenaires étrangers,  La situation sécuritaire au Sahel ne cesse de se détériorer, avec tendance à l’élargissement des zones d’insécurité allant jusqu’à toucher les pays voisins.

 De même, il est à constater que les  défis écologiques, le manque d’emploi et à la forte croissance démographique poussent les jeunes sahéliens vers des choix de plus en plus négatifs (terrorisme, trafic en tout genre, migrations illégale ).

Les efforts croissants des pays du G5S et de leurs partenaires n’arrivent pas à freiner la détérioration infernale des conditions de sécurité dans cet ensemble régional ; Mme Mogherini  constate, avec amertume, que les engagements  augmentent mais le niveau de sécurité diminue !

Cette situation qui devient de plus en plus problématique nécessite et interpelle tous les acteurs afin de mener une réflexion libre et pertinente sur les causes et les conséquences de la persistance de l’insécurité et ses effets pervers sur le développement et les conditions de vie des populations dans l’espace du G5S

Le moment est venu pour que  les think tanks,  dans chaque pays,  prennent l’initiative    de réfléchir ensemble et de  mutualiser  leur expertise et expérience pour faire des propositions pertinentes aux décideurs et partenaires  sur les voies et moyens d’inverser cette tendance à la détérioration.

 C’est dans cet esprit que  l’IMES en partenariat avec le Secrétariat Permanent du G5 S propose  de réunir à Nouakchott des think tanks  ,  et des  personnes ressources issus des pays du G5 S mais aussi européens, maghrébins  pour réfléchir ensemble.

Cette approche avec ses éclairages multidisciplinaires , permettant la prise en compte des préoccupations et des points de vue des différents acteurs de la zone Sahélienne est plus à même, selon nous,  d’identifier  les causes réelles de la détérioration des conditions dans la zone sahélienne et ce faisant de suggérer  voies les plus appropriées pour arrêter ou atténuer  la détérioration et restaurer  l’espoir,  la paix ,  et promouvoir le développement et la prospérité des populations qui ont trop souffert de cet imbroglio

En travaillant ensemble et avec l’appui des think tanks européens et maghrébins, les think-tanks du Sahel contribueront à faire face au défi d’élever le niveau de réflexion au service de la résilience des couches fragiles de notre région, en faisant des propositions visant entre autres  :

. La réduction des vulnérabilités,

 . l’amélioration des conditions économiques,

. la garantie de l’accès aux services sociaux de base,

.  la promotion de l’implication dans les processus de prise de décision les concernant.

  1. Date

Le colloque se déroulera le  14 et 15 Décembre 2019

  1. Résultats attendus

Le colloque devra aboutir à des recommandations claires et réalistes notamment dans les domaines suivants:  sécurité,   gouvernance,   Développement  ,  éducation/ formation/Emploi   à même d’aider les décideurs à freiner la détérioration sécuritaire au Sahel en impulsant le développement et la bonne gouvernance .

  les travaux du colloque devront déboucher Aussi sur  la création d’une plateforme de think tanks sahéliens et établir des liens entre cette plateforme et les think tanks européens et maghrébins afin de promouvoir une culture de Benchmark pour nourrir et enrichir l’action politique et stratégique des décideurs  dans le domaine de la sécurité et du développement

  1.  Langues du colloque

Anglais et français